gynophilus

gynophils-box

Gynophilus est présenté sous forme de gélules vaginales, chacune d’entre elles apportant 341mg de Lcr Regenerans, une culture de Lcr35 spécialement prévue pour la flore vaginale. Gynophilus est utilisé depuis plus de 30ans, et possède un parfait profil d’innocuité.

La modification du pH physiologique et de la flore vaginale peuvent être la cause d’une baisse des défenses naturelles, et augmente ainsi le risque d’infections vaginales. Ce déséquilibre est responsable des symptômes suivants : démangeaisons, odeur désagréable, pertes anormales, brûlures, inconfort périnéal, et irritation.

Gynophilus libère des lactobacilles qui forment un film protecteur par-dessus la muqueuse vaginale saine. Les lactobacilles produisent de l’acide lactique qui diminue le pH local du vagin permettant ainsi de contrer la colonisation et prolifération de bactéries pathogènes.

Gynophilus agit en modifiant l’environnement physique du vagin. Il peut être utilisé  pour :

  • Pour restaurer la flore vaginale
  • En tant que relais suite à un traitement antibiotique, ou antimycotique, afin de réduire le risque de récidives de vaginoses bactériennes, ou de mycoses vaginales.

L’efficacité de Gynophilus a été prouvé in vivo dans diverses études cliniques, dans le cadre des deux indications décrites ci-dessus, ce qui en fait un des produits probiotiques vaginaux les mieux documentés.

Lcr Regenerans bénéficie d’un procédé de fabrication 3biotic unique, qui permet à la souche Lcr35 de survivre au sein de la sphère vaginale. Grâce à ce procédé, la capacité de la souche Lcr35 à fermenter du glycogène est 5 fois supérieure à celle de la souche initiale. Le glycogène étant une source naturelle de carbone dans le vagin, cela améliore sa capacité de survie et le multiplie dans le vagin. Cela permet aussi l’acidification de la cavité vaginale (prouvée in vitro et in vivo [10, 27] ) en raison d’une production d’acide lactique plus élevée. Il est intéressant de noter que 95% de l’acide lactique produit par Lcr35 est du L-lactate. Cela correspond à l’acide lactique naturellement présent dans la cavité vaginale. Grâce au procédé 3biotic, la gélule de Lcr Regenerans contient non seulement des probiotiques, mais aussi son milieu de culture. Dans certains cas, l’épithélium vaginal est atrophié, et a pour résultat une teneur en glycogène réduite. Le fait que les lactobacilles viennent donc accompagnées des nutriments nécessaires à leur croissance est alors d’un grand intérêt.

Références

L’accès détaillé aux études cliniques démontrant les bénéfices de Lcr35 est réservé à nos partenaires scientifiques commerciaux.

contact@probionov.com

Top